Nos conseils pour ne pas rater votre pot de départ

Ça y est, vous y êtes. Vos derniers jours au sein de cette entreprise sont arrivés et, le cœur intrépide, la tête en ébullition, vous vous apprêtez déjà à voguer vers de nouveaux horizons. Minute ! Ne faudrait-il pas d’abord fêter cela autour d’une collation conviviale entre collègues ? Avant que vous ne preniez le large, voici nos conseils pour réussir à coup sûr votre pot de départ !

Shortlistez vos invités

A moins de faire partie d’une petite entreprise, vous serez contraints de sélectionner vos invités si vous ne souhaitez passer la nuit derrière les fourneaux ou liquider une bonne partie votre prime de départ chez le traiteur. Cela contribuera à rendre ce moment plus convivial, et vous permettra de profiter pleinement de vos collègues. Les plages horaires les plus appropriées sont la fin de matinée, avant la pause du midi, et la fin de journée.
Si toutefois le tri s’avère trop complexe, un bon compromis consiste à opter pour un petit buffet laissé à disposition de vos collaborateurs qui pourront ainsi étaler leurs visites sur la journée. Dans tous les cas, ne commettez pas d’impair en oubliant de convier votre hiérarchie !

Prévenez suffisamment tôt

Si votre emploi du temps s’est considérablement allégé ces derniers temps, jusqu’à éventuellement atteindre le seuil de l’errance dans les couloirs de la société, en quête de bavardages et autres distractions, il n’en va probablement pas de même en ce qui concerne vos collègues ! Aussi, n’hésitez pas à les prévenir par mail au moins une semaine à l’avance dans l’idéal, afin qu’ils puissent s’organiser pour assister à votre pot et vous souhaiter bon vent.

Soyez généreux !

C’est avant tout un au revoir mais c’est également l’occasion de laisser une bonne impression, alors pas question de lésiner sur la quantité et la qualité des mets. Optez pour un concept « finger food » pour plus de praticité.
Cakes, quiches, gougères et charcuterie raviront les fans de salé, tandis que gâteaux, tartes, mini-pâtisseries et autres bonbons emballeront les adeptes du sucré. Si la région s’y prête, pourquoi ne pas ramener quelques denrées locales ?
Côté boissons, des bières, oui, mais sans alcool, monde de l’entreprise oblige (sauf exceptions). Ajoutez à cela quelques sodas et jus de fruit, et le tour est joué.
S’il s’avère que la motivation n’est pas au rendez-vous, pensez à faire appel à un traiteur !

Préparez un discours

Vous n’y échapperez pas, alors autant vous résigner et vous préparer en conséquence. Laissez vos rancunes de côté : il s’agit là encore de faire en sorte que vos collègues et supérieurs gardent une bonne image de vous, car qui sait si vous ne les côtoierez pas à nouveau dans le milieu professionnel ? Remerciez-les de leur présence, de ce qu’ils ont pu vous apporter sur le plan professionnel comme personnel, et évoquez ce qui vous aura particulièrement plu dans cette entreprise ainsi que vos aspirations, si tant est qu’elles ne soient pas confidentielles.

Un dernier au revoir

Que tous vos collègues préférés aient réussi à se libérer pour assister à votre pot de départ ou non, l’envoi d’un mail groupé s’impose, d’autant plus qu’ils vous auront certainement offert un joli présent. Remerciez donc l’ensemble des participants avant de leur souhaiter une bonne continuation !

 

admin Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *